Accueil --- Assemblage ---

Assemblage en L tenon mortaise avec batée ou feuillure.

<< Assemblage en L tenon mortaise avec batée ou feuillure.


 

La pose des vitres ne peut donc s'envisager dans des rainures, puisqu'elles doivent éventuellement être remplacées. Il en va de même pour le placement de certains panneaux facilement démontables. La pose de ces vitres et panneaux doit donc pouvoir s'effectuer après l'assemblage du bâti. C'est pour cette raison que l'on pousse dans les pièces des battées ou feuillures. Les dimentions des feuillures sont en rapport avec les dimensions des vitres ou panneaux. Elle sont définies par leur largeur et par leur profondeur. Exemple: une feuillure "15/10" 15 est la largeur et 10 est la profondeur (dimensions exprimées en mm). Plusieurs techniques sont employées pour la fixation des vitres et des panneaux.

Placement au bain de mastic.

Avec lattes ou parcloses.

Avec parcloses et mastic.

Par sciages successifs.

--- Remonter 

Les dimentions des battés déterminent les deux assemblages suivant:

 

1. Les battées n'entament pas  le tenon.

2. Les battées entament le tenon

Dans la fig.1 la battée est égale ou plus petite que l'épaisseur de la joue du tenon; celui-ci ne subit aucune modification; traçage normal. Dans la fig.2 la battée est plus grande que l'épaisseur de la joue du  tenon; la largeur du tenon diminue d'une dimention égale à la profondeur de la battée.
Dans le premier cas, le tenon garde toute sa largeur, donc la mortaise ne subit aucune modification. Dans le deuxième cas, le tenon est diminué d'une valeur égale à la profondeur de la batée; la mortaise devra par conséquent subir le même modification; il y aura donc avancement à la mortaise.

Dans les deux cas, au traçage du tenon, il y aura avancement d'arasement. En effet, la matière enlevée par la batée doit être compensée par un avancement d'arasement qui aura la même valeur que la profondeur de la baté.

Un avancement d'arasement, c'est la trait initial de traçage qui est avancé (voir fig.)
  --- Remonter 

Exemple: La battée n'entame pas le tenon

Exemple: La battée entame le tenon

Le tenon ne subit aucune modification

Le tenon est diminuer de la même valeur que la profondeur de la batée

La mortaise ne subit aucune modification. Remarquée en rouge la partie a enlever 

Il y a ici un avancement de mortaise qui est de le même valeur que la profondeur de la batée.

La batée n'entame pas le tenon

La batée entame le tenon

  --- Remonter