Les propriétés du bois




LES PROPRIETES PHYSIQUES
L'hygroscopicité :
C'est quoi? C'est le taux d'humidité que le bois absorbe dans l'air. Elle dépend de l'espèce et de l'environnement de croissance (lieu, température, altitude). Notons que le taux d'humidité de référence pour les caractéristiques d'un bois est de 8 à 12%.

La stabilité du bois :
C'est l'aptitude à varier dimensionnellement en fonction du taux d'humiditée. Le bois peut soit se rétracter, soit gonfler. Cela dépend de l'espèce, de la densitée, de la texture, de l'environnement de croissance (humidité de l'air notamment) et des propriétés du fil (direction des fibres du bois.)

La conductibilité :
C'est l'aptitude à transmettre la chaleur, le son et l'électricité. Les propriétés thermiques dépendent de l'espèce, de l'humidité, du sens ( par rapport aux fibres) de transmission de la chaleur et de la structure interne du bois. Les propriétés phoniques sont principalement influencées par l'espèce (largeur des cernes) et le sens de propagation du son. Quant aux propriétés électriques , elles dépendent de l'espèces, du taux d'humidité, de la densité et de la structure cellulaire.

La dilatabilité :
C'est l'aptitude a varier dimensionnellement sous l'effet de la chaleur. Elle dépend principalement du taux d'humidité et des variations de température. A noter qu'en cas d'incendie, une poutre en bois poussera moins les murs qu'une poutre en métal.

La combustibilité :
Aptitude a brûler. Elle dépend du taux d'humidité, de la densité et des dimensions de l'arbre. Le bois Brûle lentement : 0,3 à 0,7 mm/minute.

La couleur
Elle est due a la présence de pigment propres à chaque arbre. Elle est fonction de l'espèce, du degré d'hétérogénéité du bois, de l'environnement de croissance (sol,humidité, température,...).



L'odeur :
Elle est due aux sécrétion provenant de l'arbre, aux altération (attaques d'insectes, de champignons, détériorations du tronc..) et au taux d'humidité du bois.

La texture :
Lorsque l'on regarde un bois coupé, on distingue souvent des cernes. La texture est le rapport entre la largeur d'un cerne d'été (en général plus foncé) sur la somme des largeurs d'un cerne d'été et de printemps (cerne en général plus clair).

Le grain
C'est l'impression visible créée par les séparations entre les différents éléments constitutifs du bois, notamment les vaisseaux . Il dépend de l'espèce, de l'orientation de la coupe, de l'environnement de croissance et de la structure des tissus (plus ou moins serrés...)

La densité :
C'est le rapport entre la masse volumique du bois et celle de l'eau. Elle est en fonction de l'espèce , de l'environnement de croissance (sol, humidité de l'air), du taux d'humidité a la pesée de l'homogénéité du bois.

La dureté :
Une corrélation étroite existe entre la masse volumique et la dureté. Les bois les plus denses sont les plus durs et les bois les plus légers sont les plus tendres. L'échelle de dureté des bois est exprimée en indice Chalais-Meudon. C'est le principal critère technique de sélection d'une espèce en parquet et en escalier.


retourner en haut de la page
Page suivante >>