Apprendre facilement la menuiserie grâce à ces notes détaillées !



Cliquez sur le cours qui vous intéresse :








<< L’origine du terme « menuisier ».

Pendant toute la période du Moyen Age (Xe – XV siècles), le terme de menuisier a pris un sens très général, désignant les ouvriers effectuant des menus travaux. Il est curieux de constater que le terme menuisier est surtout appliqué aux corporations travaillant les métaux : serruriers, potiers d’étain, horlogers. Non seulement, pendant fort longtemps, le terme de menuiserie n’est pas propre au travail du bois, mais il est pratiquement ignoré chez les charpentiers. En revanche, le terme de charpentier de la grande cognée* reste en usage très tardivement, puisqu’on le retrouve au milieu de XVIIe siècles. C’est au début du XVe siècles seulement qu’apparaît, accolé au mot hucher (ou huchier),le terme de menuzier ou menuysier. Entre 1450 et 1480, l’appellation de hucher-menuysier se généralise en France et reste en vigueur jusqu’au milieu du XVIIe siècles, après quoi le terme « menuisier »sera employé seul pour désigner les artisans de notre métier. Les techniques appliquées au travail du bois s’affinent, les modes changent et quelques années plus tard (environ 1655) les artisans qui font les cabinets d’ébène très en vogue à cette époque cessent de s’appeler « menuisier en ébène »ou « petits menuisiers »pour devenir les « menuisiers ébénistes ».

* Les charpentiers de la grande cognée exécutent les gros travaux nécessitant des pièces de forte équarrissage.
* Les charpentiers de la petites cognée travaillent à des ouvrages plus petits de mobilier ou de décorations( menuisier).

D'autres cours : les machines du menuisier ; Les Arbres ; Les Vis ; Les serrures ou encore Les styles de meubles