Les différents type de pose de parquets



 

Dans tous les cas, il faut ménager un joint de dilatation périphérique de minimum 8mm entre le mur et le plancher, afin de permettre la libre variation dimensionnelle du revêtement de sol choisi.

 La variations étant plus importantes dans la largeur que dans la longueur des planches, il faudra éventuellement en tenir compte au moment du choix du sens de pose. Dans tous les cas, il ne faudra pas poser des longueurs excédant 5 à 6m sans prévoir des joints de dilatation.

Pose clouée: Ce mode de pose exige une  épaisseur de parquet de 18mm minimum.

 

Dans le cas d'un gitage, l'épaisseur du parquet sera choisie en fonction de l'entre-axe des poutrelles (D)

Pour la pose sur lambourde, c'est l'épaisseur qui fixera les entre distances à appliquer
Avant la fixation de celles-ci, la pose d'un pare-vapeur peut s'avérer intéressante si vous suspectez une présence d'humidité (film polyétylène ou feutre bitumineux)
La fixation se fait par clouage (clou de min. 40mm) en biais dans la languette. Pour les lames suivantes, utilisez un chasse-clou.

 

L'utilisation de vis a la place de clous rendra votre parquet démontable sans trop de dégâts et vous évitera les grincements ultérieurs.
Pose flottante.
Pose idéale en rénovation. La pose préalable d'un pare-vapeur protègera votre revêtement de sol contre toute présence d(humidité (PVC 0.2mm d'une pièce ou avec larges recouvrement collés avec adhésif). Ménagez des remontées sur les murs (+/- 10cm) qui seront recoupées lors de la pose des plinthes
Mettre en place la sous-couche qui sera:
-Pour les rouleaux: déroulez perpendiculairement au sens de la pose.

Pour les panneaux (type Unafelt):placez les à 45°.

Le choix du type de sous-couche dépendra de la qualité acoustique souhaitée. La sous-couche sera le garant de votre confort acoustique. Dans de nombreux cas, elle vous permettra de compenser les inégalités du support. Les principaux types de sous-couches et leur performances sont reprise dans le tableau suivant:

Type de sous couche normal Epaisseur Isolation phonique Marque Caractéristique
Normal polyropylène extrude 2mm 16db   ---   ----------------  
Polyetylène metallise 20 microns 2.5mm 17db   --- Pare-vapeur résistant à l'écrasement
Polyetylène extude+film 80 microns 3mm 19db   --- Pare-vapeur résistant à l'écrasement
Liège 2mm 20db   --- Résistant à l'écrasement
Dalles en fibres de bois 7mm 26db Unafelt Ecologique résistant à l'écrasement
Polystyrène extrude 2mm 16db Isoplac Résistant à l'écrasement

--- Remonter

Démarrez la pose en plaçant la première lame côté rainure vers le mur et n'oubliez pas de positionner les cales entre lame et mur pour créer le joint périphérique. Emboîtez une autre lame au bout après avoir pris soin d'encoller les emboîtements de bout.
Procédez ainsi jusqu'au mur, coupez la dernière lame et serrez-la. Veillez à ce que la première rangée ainsi réalisée soit bien rectiligne (un cordeau peut s'avérer nécessaire si le mur n'est pas droit).
Encollez soigneusement les rainures y compris la rainure de bout. Essuyez vos reflux de colle immédiatement avec un chiffon humide.
Démarrez la rangée suivante avec le morceau récupéré de la découpe précédente. Les joints de bout de lames doivent être décalés d'au moins 50cm. Ne jamais aligner des  joints.
Procédez ainsi pour le reste de la pièce en utilisant une cale de serrage pour assurer l'emboîtement parfait des lames entre elles et évitez de les endommager avec un marteau. Cette cale peut être un morceau de bois ou un déchet de parquet
Pose collée.
  Cette technique de pose nécessite un support continu du type:

 --- Remonter

  Chape (béton ou antydrite)

  Panneaux, ancien plancher

Type de colles.
   La colle utilisée deva être spécifiquement adaptée au collage de parquet. Plusieurs types de colles sont possible:
  • Colle à base d'alcool (riche en solvant) est encore la plus utilisée à l'heure actuelle dans notre pays. Mais devrait disparître à relativement court terme au profit de colles pauvres en solvants et donc moins nocives!!!
  • Colle à dispersion (à base d'eau)
  • Colle polyuréthane mono ou bi-composant (durcisseur séparé). Celles-ci sont très pauvres en solvants car leur durcissement s'effectue par l'humidité de l'air. La version bi-composant sera d'un usage mions aisé (mélange colle+durcisseur à effectuer soi-même) mais présente l'avantage de pouvoir garder plus longtemps les surplus de colle non mélangés. En mono composant, un emballage entamé devra être entièrement utilisé.

Encollage.
   L'application de la colle s'effecuera directement sur le support à l'aide d'une spatule crantée spécialement prévue à cet effet, les cannelures permettant un collage régulier en évitant les excès de consommation.
L'encollage devra se faire par bande longitudinale dont la largeur n'excèdera pas 30cm tenant compte du format du parquet ( largeur des lames), du temps d'ouverture de la colle utilisée (laps de temps avant prise) et l'aspect pratique.

 

Le principes de démarrage, joint de dilatation, alignement, découpe de bouts de lames sont d'application comme décrit dans la pose flottante. 

 

NE JAMAIS ENCOLLER NI RAINURE, NI LANGUETTE.

 

Pose par cordons.

 

Cette technique pariculière consiste à tirer des cordons de colle spéciale (pistolet). L'espacement variera en fonction du type de parquet et du support sur lequel on l'applique. L'espacement ne poura dépasser 25cm.

Outre le collage sur support plan, cette colle vous permettra également de fixer votre plancher sur lambourdes, les lambourdes et leurs éventuelles calles de rattrapage de niveau.
Dans certains cas, les cordons eux-mêmes vous permettront de compenser les variations de planéité sans ragréage.

  Retour aux parquets